La dernière étude fiable date de 2002 et parle de 30.000 logements inoccupés sur un total de 490.000, soit plus de 6%, sans tenir compte de l'inoccupation dite cachée. Dans certains quartiers, le taux d'inoccupation est bien plus élevé et l'ensemble du secteur se retrouve dans une spirale de délabrement. Difficile donc de surestimer le problème. Bien qu'il existe déjà bon nombre d'instruments de lutte contre l'inoccupation, Bruxelles n'a pas une vue claire du phénomène et les résultats se font attendre. Les habitants et d'autres experts sont du même avis: l'inoccupation a un impact dramatique sur la qualité de vie dans le quartier et les autorités ne progressent pas suffisamment.













Sp.a découvert six types de bâtiments inoccupés qui requièrent chacun une approche différente.

Le bureau abandonné

L'administration de la Région publie chaque année une analyse contenant un résumé de la vacance dans les immeubles de bureaux. Seul le Quartier du Midi enregistre un taux de vacance acceptable qui a baissé depuis 2007 pour passer de presque 7% à 4%. Ce sont surtout les immeubles de bureaux situés en dehors des boulevards périphériques et du R0 qui doivent faire face à un taux d'inoccupation énorme (jusqu'à 33%)! C'est inacceptable, également d'un point de vue économique.













Lisez l'article dans Le Soir avec Serge Fautré, CEO de Cofinimmo

Lisez le rapport complet de l'AATL et du SDRB

L'habitation sociale

Certaines sociétés du logement laissent leurs logements longtemps inoccupés. A Etterbeek, 162 des 978 appartements sont inhabités et Watermael-Boitsfort et ses cités-jardins Logis et Floréal enregistrent un taux d'inoccupation de 25%. Souvent la rénovation de logements sociaux prend du retard et Fouad Ahidar interpelle le secrétaire d'état compétent sur les causes de ce retard. Parfois l'entrepreneur fait faillite, l'administration manque d'expertise ou la coordination avec la protection des monuments tourne mal. Le secrétaire d'état a de ce fait constitué un pool d'experts auprès de la Société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale. Les résultats de cette mesure ne sont pas encore connus.













A venir: Consultez l'étude sp.a sur les logements sociaux inoccupés

La maison de maître délabrée

Par manque de know-how, de temps et d'argent, bon nombre de propriétaires ne parviennent pas à rénover leurs maisons de rapport délabrées et à les louer. Ils auraient intérêt à laisser la gestion de ces maisons aux mains d'une agence immobilière sociale (AIS). Suite au succès des AIS existantes, sp.a souhaite créer une agence immobilière sociale régionale qui se chargerait spécifiquement de la rénovation et de la gestion de logements inoccupés. Le propriétaire a le choix: payer une amende exponentielle ou remettre la gestion de l'habitation aux mains de l'agence immobilière sociale qui met l'habitation sur le marché des logements sociaux.













Consultez le site web de la fédération des agences immobilières sociales de la région bruxelloise qui ont réussi

L'immobilier 'de rapport'

L'appartement de rapport vide. Cet immeuble de rapport appartient à plusieurs propriétaires qui habitent en dehors de la ville et qui attendent que les prix de vente augmentent. Cette spéculation tient tout le quartier à sa merci et doit être sanctionnée sévèrement. Ceux qui laissent une habitation inoccupée bénéficient d'un tarif fiscal préférentiel, savoir une réduction du revenu cadastral qui entraîne une baisse du précompte immobilier ou de la taxe immobilière. En outre, le spéculateur ne paie pas de frais fixes sur sa facture d'énergie comme vous et moi.













Les logements communaux

Avant d'attaquer les propriétaires privés, les pouvoirs publics devront d'abord donner le bon exemple. Les communes, les CPAS et les sociétés du logement doivent également être sanctionnés pour toute vacance sans raison valable. Bien que les amendes régionales pour logements inoccupés existent depuis plus d'un an, le secrétaire d'état compétent Doulkeridis hésite à les percevoir. Il a annoncé l'engagement d'une équipe d'inspection pour début 2011, mais celle-ci ne sera pas active avant l'été. Le budget 2011 révèle - avec 2 millions d'euros de recettes prévues - que Doulkeridis ne veut percevoir que 10 amendes par commune. Cette problématique requiert une approche bien plus radicale.

L'étage vide au dessus d'un magasin

Les étages au dessus des magasins sont souvent vides alors qu'ils présentent un potentiel énorme. Dans le centre de Bruxelles, la capitale de l'Europe, 1.200 habitations sont concernées. L'absence d'une entrée séparée constitue un des principaux points noirs. Un projet pilote dans la rue Marie-Christine à Laeken propose une prime pour la réalisation d'une entrée séparée en combinaison avec des actions de sensibilisation.

â

En image

Facebook

Sur Twitter

Presse